Pour notre article du mois de Mai, je tenais à parler d’un sujet qui me tient vraiment à cœur , reprit par de nombreux médias depuis quelques années du fait des évènements qui s’y  sont déroulés et qui s’y déroulent encore  : La Syrie.

Ici , je ne vais pas parler de la guerre, ni des abominations qui s’y passent  mais de ce pays que j’ai bien connu et qui abritait en son sein quelques merveilles architecturales du monde antique mais aussi la chaleur d’un peuple au petit soin et la magie de ses milles et une nuits…

La première fois que je suis allée en Syrie, j’avais  12 ans. Je suis tombée amoureuse de ce pays, et je n’ai eu de cesse que d’y retourner chaque année et principalement à Alep, berceau de mes origines paternelle.

Alep:  il s’agit de l’une des plus vieilles villes du monde à avoir été constamment habitée, étant habitée depuis le VIe millénaire av. J.-C. Connue pour ses célèbres savons aux vertus médicales , Alep abritais le plus vieux et le plus grand souk mais aussi  une citadelle majestueuse qui dominait la ville, et une cohabitation parfaite entre Chrétiens d’orient et musulman.

4  6

La Syrie, c’était aussi  Damas: elle connut l’influence de nombreuses civilisations dont celles des Assyriens, Perses, Grecs, Séleucides, Romains, Arabes et Turcs. De la fin du XIIe siècle av. J.-C. à -734, elle est le centre du royaume d’Aram-Damas.
Elle fut l’un des berceaux du christianisme et vit saint Paul prononcer ses premières prédications, notamment dans l’église d’Ananie, la plus vieille de Syrie

Damas, c’est aussi  la capitale du pays, célèbre pour  ses derviches tourneurs (danseurs) mais aussi sa  grande mosquée, actuellement Grande mosquée des Omeyyades, qui a été construite vers 705. C’est la plus ancienne avec le Dôme du Rocher de Jérusalem à être pratiquement dans son état initial.

La Syrie dissimulait aussi le dernier village où l’on parlait encore la langue de Jésus, l’araméen:  le village de Maaloula. La maison était construite dans la montagne. Le village doit sa renommée à ses refuges troglodytiques datant des premiers siècles du christianisme

53

 

Quant aux nombreux sites antiques, richesses de ce magnifique  pays, il y a :

Palmyre gréco-romaine,  est une oasis du désert de Syrie. L’histoire de Palmyre à l’âge du bronze est mal connue : la ville se développa sur un tell qui fut au Ier siècle av. J.-C. recouvert par la terrasse du sanctuaire de Bēl.

 

2

Le Théatre de Bosra, La ville actuelle s’est développée sur les vestiges de la cité ancienne qui était à peu près dépeuplée il y a un siècle. Bosra est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est entre 98 et 117 que fut construit ce  grand théâtre de 17 000 places, un des plus vastes de l’Orient romain, demeuré presque intact jusqu’à nos jours.

1

Le krak des Chevaliers : est un château fort datant de l’époque des croisades. Il est situé dans l’ouest de la Syrie, sur les derniers contreforts du jabal Ansariya. Depuis 2006, il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO3.

7

Je pourrais vous parler de beaucoup d’autres sites mais la liste serait trop longue…

Je voudrais vous inviter à découvrir ce beau pays mais malheureusement il est devenu trop dangereux de s’y rendre.

J’ai beaucoup écris au passé dans cet article, car la plupart de ces sites, aujourd’hui,  ont été détruit,  comme la vie de nombreuses personnes qui ont du quitter maison, famille et travail pour mettre leurs enfants à l’abri , souvent dans des pays qu’ils leur sont totalement inconnus.

Je salue leur courage et leur force… et espère de tout cœur que ce pays, un jour, redevienne ce qu’il a été, un pays de fête, un pays de cœur et d’histoire.

Fanny YANIKIAN
Citad’In